La période médiévale à PLABENNEC
    L'empire romain s'est écroulé, il est livré aux hordes de barbares venant de tous horizons. Les rivalités entre chefs se développent et durent. Les plus forts conquièrent des petits ou de grands territoires et cela pendant des centaines d'années, jusqu'à ce qu'un certain équilibre ne prenne corps et aboutisse à la féodalité.
La joyeuse troupe du seigneur de Lesquelen se rend au travail. Seul le seigneur possède un cheval, cette monture étant très chère. Le casque de chantier est vivement conseillé contre les maux de tête. Le travail est commencé avec ardeur.
Nota : Tous les pillards et casseurs de l'époque étaient appelés " Normands ".
 
   Seuls les religieux, souvent issus des anciennes structures romaines, ont un semblant d'organisation ; ils conservent le savoir dans les monastères, mais ne sont pas toujours épargnés par les barbares et autres chefs de guerre locaux, lesquels préfèrent installer dans les monastères des gens ayant les mêmes origines qu'eux et plus compréhensifs quant à leurs ambitions. La féodalité dure jusqu'à la guerre de cent ans, est un régime politique et social qui prévalut en Europe occidentale et se poursuivra en France jusqu'à la Révolution. C'est une organisation pyramidale où chaque terre relève d'une autre terre, et tout homme d'un autre homme.
Le roi est le plus haut niveau, il concède des domaines à des seigneurs vassaux dont il est le suzerain. Les domaines sont divisés en fiefs et sous fiefs, octroyés pour récompenser les fidèles lieutenants des grands seigneurs. Le suzerain et les vassaux sont liés par un contrat d'assistance et de fidélité, ils se doivent aide et assistance mutuelle, mais toujours avec en toile de fond, la force, la ruse, la trahison. On dit que de nos jours le système mafieux est calqué sur le système féodal.  
Plus tard les fiefs gagnés à la force de la hache et au fil de l'épée seront transmis par héritage comme des biens honnêtement acquis.

Après une dure journée de labeur un repos bien mérité s'impose. Chaque camp compte ses morts avec l'aide des hérauts d'armes pour désigner le gagnant de la bataille.

Cette bonne bagarre faite avec amour et vaillance, n'est pas sans risque, il peut entrainer la mort quasi instantané et pire encore, être blessé ce qui revient souvent à la même chose, c'est juste un peu plus long. La non désinfection des outils de travail fait que les plaies s'infectent rapidement et la septicémie vous guide avec bienveillance vers le père éternel.

 

Les dessins sont de : Pierre Joubert

La gestion du pays se fait en pyramide

Le système pyramidal est toujours un moyen naturel de gestion des états même en démocratie moderne.

Pour Plabennec nous classons les seigneurs comme les Lesquelen, les Carman dans les Châtellenies *, y compris plus tard les possesseurs de Manoirs. 

* Châtellenie = Manoir, seigneurie et juridiction d'un seigneur châtelain

Des témoignages patrimoniaux de cette période d'histoire sont encore visibles: La butte de Lesquelen et des croix

Les croix les plus anciennes sur notre territoire sont les premiers témoignages de la foi chrétienne et d'un début de civilisation après l'empire, certaines ont probablement plus de 1000 ans et sont parfois à l'abandon. D'autres ont été volées, annexées par des riverains, déplacées (jusqu'à Brest) où brisées comme le calvaire St Séverin XIe ou XIIe. Mais de plus en plus elles sont mises en valeur.

Voici quelques croix contemporaines de l'époque médiévale, J.M. L'Haridon en a répertoriées et photographiées 23 sur les 53 existantes sur la commune ( sans compter les calvaires).

Petite croix fruste à section carrée du haut moyen âge, hauteur 0,60 m. Croix monolithe à chanfrein du haut moyen âge, h. 2 m

Croix monolithe du haut moyen âge.

Localisation : Kerverzit

Croix monolithe du haut moyen âge.

Localisation : route de Lesneven

Croix monolithe sur socle carré, du haut moyen âge.

Hauteur 1,5 m

Croix monolithe à pans courts du haut moyen âge.

Hauteur 1,4 m

Croix monolithe pattée sur chanfrein, du haut moyen âge.

Hauteur 1,5 m

Croix monolithe du haut moyen âge.

Hauteur 1,5 m

 

Croix simple à section carrée du moyen âge.

Hauteur : 1,5 m

Croix monolithe à pans du XIIe siècle.

Hauteur : 1,5 m

Petite croix, à base élargie sur rocher, du XIIe siècle.

Hauteur : 3,5 m

Localisation : Leuhan

Croix du XVe avec socle cubique, corniche et fût à pans courts

Hauteur : 3,7 m. Localisation : Saint Roch

 
Retour à l'accueil